Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 17:18

1444373-1918172

 

 

Depuis la mise en place de l’Union Nationale (UN) à la suite de l’échec des dissidents du Parti Démocratique Gabonais (PDG) à l’élection présidentielle anticipée du mois d’août 2009, nous assistons à la recrudescence de la violence verbale des leaders et des partisans de ce nouveau regroupement de partis de l’opposition. Ce constat a été fait lors de la campagne électorale relative à l’élection législative partielle qui vient de se dérouler le dimanche 6 juin 2010. Tout au long de cette campagne électorale, les candidats de l’Union Nationale sont devenus les champions de la diffamation et de l’injure. Ces propos diffamatoires et ces injures étaient surtout adressées au candidat de la Majorité Républicaine pour l’Emergence du 1er Siège du 2ème Arrondissement de Libreville, Paul MBA ABESSOLE, le concurrent politique de l’ancien premier ministre Jean EYEGHE NDONG, ancien vice président du PDG récemment passé dans l’opposition. Le jour de l’élection, Paul MBA ABESSOLE a été copieusement insulté par les partisans de son concurrent politique. Cette dérive verbale inquiète plus d’un Gabonais. L’on se demande aujourd’hui pourquoi les leaders de l’UN tournent le dos au débat d’idées pour se livrer à des insanités. Les gabonais attendent mieux. On n’a jamais construit un pays avec des injures.

Partager cet article

Repost 0

commentaires