Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 01:28

 

 

Au regard d’une série d’articles parue dans ses colonnes, on serait tenté de dire que « le Quotidien gouvernemental gabonais» s’oppose désormais à tout ce qui concourt au renforcement du camp présidentiel. Cette opération de sape a commencé durant la période de transition, à la veille du scrutin du 30 août 2009. Les Gabonais se rappellent que le Directeur de la Publication et de la Rédaction a dû passer quelques heures dans les bureaux du B2 pour s’expliquer sur les dérapages relevés dans son journal. Un de ses collaborateurs vient d’être condamné par le tribunal de Libreville pour diffamation. Un autre fait nous incite à nous interroger sur le positionnement réel du journal L’Union. En effet, l’on constate que le Président de la République s’organise afin de rasséréner le climat politique dans notre pays. Aussi cherche-t-il à associer des compatriotes de bonne foi, soucieux de l’avenir de notre pays, à la gestion des affaires publiques, pour hisser le Gabon au rang des pays émergents. C’est dans cette veine que le Chef de l’Etat a sollicité la contribution du Président du Rassemblement Pour le Gabon (RPG), le Père Paul MBA ABESSOLE, qui a accepté, avec ses amis, de participer activement à la mise en place d’une nouvelle majorité. Il s’agit de la Majorité Républicaine pour l’Emergence qui doit faire la promotion de la solidarité républicaine. Alors que le Président Ali BONGO ONDIMBA renforce son camp politique, certaines personnalités politiques, travaillant à ses côtés, mues par des intérêts égoïstes, utilisent les journalistes de l’Union pour déstabiliser la nouvelle majorité qui vient à peine de se mettre en place. Après avoir financé la campagne électorale des candidats de l’Union Nationale (UN), surtout celui du 1er Siège du 2ème Arrondissement de Libreville et distribué de fortes sommes d’argent aux électeurs de cette circonscription pour qu’ils tournent le dos au candidat de la Majorité Républicaine, Paul MBA ABESSOLE, ces personnalités utilisent l’Union pour noircir l’image du Président du RPG. Le contenu des différents articles publiés vise à dresser les militants du RPG contre leur Président en leur faisant croire que ce dernier a fait un mauvais choix en acceptant de travailler avec le PDG. Ces articles ont également pour objectif d’opposer le RPG au PDG pour que la Majorité Républicaine vole en éclats. Les commanditaires de ces articles cherchent, par tous les moyens, à faire sortir Paul MBA ABESSOLE de la Majorité Républicaine pour l’Emergence, pour que les mêmes personnes dénoncent « la versatilité du Président du RPG ». C’est pourquoi, dans une interview accordée à l’Union, à la veille des élections partielles, André MBA OBAME, au fait du plan concocté, déclarait que le RPG allait bientôt retrouver l’Union Nationale (UN). Comment et pourquoi ? Seul AMO peut répondre à cette question. On essaie de faire croire aux gens, comme on le fait d’ailleurs depuis 1990, que MBA ABESSOLE ne représente que l’ombre de lui-même, que son Parti n’aurait plus de militants et que le RPG ne peut plus rien apporter à la Majorité Républicaine pour l’Emergence. D’où ces nombreux articles qui reviennent sur  "la défaite de Paul MBA ABESSOLE aux élections partielles". Faut-il rappeler au journaliste qui se cache derrière les initiales J-C.A que le leader du RPG n’avait pas de mandat au moment où il s’est présenté à l’élection législative partielle du 6 juin dernier. Le RPG n’est pas un bateau ivre. Depuis 1990, le Parti dirigé par MBA ABESSOLE a toujours conservé son groupe parlementaire. Combien de partis l’ont fait ? Si J-C.A était un grand homme politique, pourquoi ne crée-t-il pas le sien pour appliquer les orientations qu’il donne à un leader qui a fait plusieurs fois le tour du Gabon par voie terrestre et fluviale en discutant avec les notables de tous les villages. J-C.A doit savoir que MBA ABESSOLE n’est pas le Gabonais le plus imbécile. C’est un homme complet. Ils ne sont pas nombreux, ceux qui ont un C.V. comparable à celui du Président du RPG. C’est un homme politique qui connait bien les réalités de son pays et qui ne prend des décisions irréfléchies. C’est une personnalité respectable. Les agitations de quelques individus payés pour l’insulter n’affectent nullement la dimension de l’homme. Ce ne sont pas les manœuvres sordides des personnes en mal d’inspiration qui viendront à bout de la détermination du leader du Rassemblement, promoteur de la solidarité républicaine.

 

NLÔ MVOU

Partager cet article

Repost 0

commentaires