Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2013 7 14 /07 /juillet /2013 12:22

Ci-joint la lettre ouverte que le service de communication du Rassemblement Pour le Gabon (RPG) a adressée au Directeur de la publication de notre confrère ECHOS DU NORD, à la suite de la publication d'un article intitulé "Mba Abessole chassé comme un malpropre à Cocotiers", le lundi 08 juillet 2013.

" Lettre ouverte au Directeur de la Publication du Journal ECHOS DU NORD

Monsieur le Directeur,

Nous avons longtemps hésité avant de prendre finalement la décision de réagir à l'article intitulé "Mba Abessole chassé comme un malpropre à Cocotiers" paru dans votre journal, le lundi 08 juillet 2013.

Pourquoi avons-nous pris une telle décision?

En effet, nous ne pouvions rester indifférents face à ce que nous considérons comme un tissu de mensonges dont votre rédaction est l'auteur relativement à ce qui s'est réellement déroulé l'après-midi de samedi 06 juillet 2013 au quartier Cocotiers, dans le 2ème Arrondissement de Libreville.

La restitution de la vérité s'imposait donc.

Avant d'aller plus avant, souffrez qu'on vous rappelle que vous aviez fait vos premiers pas dans un journal d'investigation. Surtout que, de cette formation, vous avez encore des marques dans votre chair. Nous ne voudrions pas revenir sur les événements douloureux de la STFO.

Il ne nous revient pas de vous indiquer la conduite à tenir face à un fait qui vous a été rapporté par une tierce personne et dont vous n'avez pas été un témoin oculaire.

Nous ne sommes pas des professionnels de la communication. Cependant, nous savons que devant une telle situation, le bon sens vous aurait commandé de confronter vos sources afin de livrer une information crédible à vos lecteurs. Malheureusement tel n'a pas été le cas. Cette tâche vous certainement semblé si ardu que vous avez préféré la facilité. Vous avez ainsi choisi le mensonge. Or, dit-on souvent, la vérité n'a pas de tombe.

Nous vous rappelons que les faits se sont déroulés devant plusieurs personnes. Votre témoin n'était pas seul sur les lieux. Il vous fait quand même écrire que Paul Mba Abessole "n'a pas pu organiser une causerie samedi dernier à Cocotiers". Ce n'est pas vrai.

Vous ajoutez que:"A peine la causerie entamée, la foule environnante l'a prié de plier bagages. Il ne s'est pas exécuté. Alors des gens qui étaient dans les bars aux alentours sont sortis et les échauffourées ont éclaté. La garde rapprochée du président du RPG n'a pas pu contenir la population qui s'est acharnée sur celui qui était venu probablement leur porter le message de l'émergence." Ce n'est pas vrai.

Un autre mensonge:"Le Rpgiste en chef voulait court-circuiter les cadres de l'ex-UN qui devaient tenir leur causerie non loin de là le lendemain." Ce n'est pas vrai non plus.

La vérité, celle qui devrait vous libérer des chaînes de la haine, des préjugés et du mensonge, est que Paul Mba Abessole a pu tenir sa causerie. La perturbation de cette dernière est le fait de quatre individus clairement identifiés et non une foule comme vous le déclarez. Ces délinquants ont été appréhendés par quelques éléments de la Gendarmerie. Parmi ces délinquants figurent un agent de l'Armée de l'Air et un agent de la Garde Républicaine.

Ces quatre bandits ont intensifié leur perturbation à la fin de la dernière phase de la causerie: l'étape des questions-réponses.

La bonne information, c'est aussi celle de votre confrère Gabon Matin qui s'est également intéressé au même dossier. Ce quotidien n'a pas vu la foule qui s'est acharnée, selon votre source, sur le leader du RPG. Gabon Matin ne parle que de quatre individus.

A ce sujet, nous voudrions vous poser quelques petites questions:

- D'où venait cette foule qui se serait déferlée sur Paul Mba Abessole alors que votre source vous indique que ce dernier "n'a pu attirer qu'une dizaine de personnes"?

- Comment comprendre alors que ce sont deux éléments des forces de sécurité et de défense qui se retrouvent en garde à vue à Gros Bouquet alors que ce sont eux qui auraient dû appréhender les éléments de la foule?

En outre, l'intention que votre rédaction prête au Président du RPG n'est pas fondée. Paul Mba Abessole et ses amis n'avaient nullement l'intention de "court-circuiter" personne. Par contre, leur objectif est plutôt de partager leur vision d'un Gabon harmonieux où il fait bon vivre, les piliers que vous connaissez et qui ont aidé à votre formation politique si tant est que vous êtes fidèles à votre passé.

Il faut retenir que le Rassemblement Pour le Gabon tiendra toujours ses réunions politiques là où il le veut et quand il le veut, pourvu que cela soit conforme aux lois de notre pays et à notre vision du Gabon que nous placerons toujours plus haut.

En dépit des petits incidents enregistrés à Cocotiers, le RPG ne peut considérer cela comme un "crash", dans la mesure où son histoire est jalonnée de faits plus graves (cf Franceville, Makongonio et Dibwangui). On a toujours introduit des délinquants dans ses manifestations. Ce n'est pas un fait nouveau.

A toutes fins utiles, nous faisons observer que RPG est un parti légaliste et non violent. A ce titre, il a porté plainte contre les perturbateurs de sa causerie de samedi 06 juillet 2013. Il en sera de même pour ceux qui tenteront de perturber ses activités à venir.

Bon vent, Monsieur le Directeur.

Fait à Libreville, le 09 juillet 2013

Le Service de communication du Rassemblement Pour le Gabon"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

outlook help 07/01/2014 12:02

I heard about the issue going on with the article, named Mba Abessole hunted as a messy to Coconut”, which got published in newspapers. The letter has got all the relevant content regarding this issue and I think it needs to be considered seriously. Thanks for sharing.