Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 13:04

L’homme qui ne recule jamais et qui va toujours jusqu’au bout a promis beaucoup de choses au peuple gabonais parmi lesquelles la défense de sa victoire, conscient, selon lui, qu’il maîtrisait parfaitement la machine électorale du PDG. En bon mythomane, Il avait juré qu’il ne laisserait personne lui voler la victoire. Le peuple, avide de changement et exaspéré par de multiples coups d’état électoraux, a suivi l’exemple de Saint Thomas, en se mettant derrière l’Homme de l’Hôpital Quiron. Ce soutien a été à la hauteur des espérances. Le discours de l’Homme de Barcelone a fait rêver les partisans du changement qui se croyaient devant le Messie, celui qui allait enfin mettre un terme au cauchemar vécu depuis une quarantaine d’années. L’assurance affichée par le Conspirateur National ne pouvait que rallier les partisans du changement autour de celui qui, 25 ans durant, a mis son intelligence au service du mal. Zacharie en sait quelque chose. Si Zacharie ne prend pas ses dispositions à temps, il risque d’être victime d’un autre coup qui sera fatal, cette fois-ci, avec la création du fameux « grand parti ».

Au lendemain de l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009, zéro  pointé relativement aux promesses. Les partisans du changement constatent tout simplement que l’Homme de Barcelone a reculé et n’est plus allé jusqu’au bout, à savoir défendre bec et ongles sa victoire. Qu’est-ce qui explique cette reculade programmée ? Le Conspirateur National tente maladroitement d’expliquer cela par l’option non violente de sa démarche. Toute chose qui cache mal le contrat passé avec son frère : aller perturber l’organisation mise en place par l’opposition aux fins d’ouvrir un boulevard à l’actuel locataire du Palais du Bord de Mer. La grève de la faim était une entrée dans le jeûne afin de demander au Très Haut de laisser son frère en paix et d’éviter un soulèvement populaire. C’est pourquoi, au terme de ce jeûne, il a déclaré avoir atteint son objectif, celui de s’interposer entre son frère et l’opposition qu’il devait distraire.

Sa mission n’est pas encore terminée. L’objectif terminal consiste à neutraliser complètement les partisans du changement. Cet objectif sera atteint lorsque « le grand parti » sera mis en place et lorsqu’il prendra effectivement les rênes de cette structure.

Partisans du changement missu bala ! Demandez à l’Homme de Barcelone à qui il a remis sa clé. Nous attendons toujours la réponse à cette question. Ne lui faites pas confiance tant que vous n’avez pas de réponse.

Partager cet article

Repost 0

commentaires