Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 16:36

Meeting-PDG-RPG-DU-2-JUIN-2010---Plaine-Orety--002.jpgMeeting-PDG-RPG-DU-2-JUIN-2010---Plaine-Orety--014.jpgMeeting-PDG-RPG-DU-2-JUIN-2010---Plaine-Orety--015.jpgMeeting-PDG-RPG-DU-2-JUIN-2010---Plaine-Orety--019.jpgMeeting-PDG-RPG-DU-2-JUIN-2010---Plaine-Orety--016.jpgMeeting-PDG-RPG-DU-2-JUIN-2010---Plaine-Orety--009.jpgMeeting-PDG-RPG-DU-2-JUIN-2010---Plaine-Orety--021.jpg

Dans le cadre de la campagne électorale relative aux élections législatives partielles du 06 juin 2010, au  1er Siège du 2ème Arrondissement de Libreville, le ministre de la Culture et membre du Comité Permanent du PDG, René NDEMEZO’OBIANG et le Secrétaire Général Adjoint, Charles MVE ELLA ont convié tous les ressortissants du Woleu-Ntem à un grand meeting, le 02 juin 2010, au Quartier Plaine Orety. Il s’agissait, pour les organisateurs de cette grande rencontre, de sensibiliser leurs frères sur les enjeux des partielles du dimanche 6 juin 2010. Autrement dit, les ressortissants du Woleu-Ntem du siège concerné ont été invités à voter massivement les candidats de la Majorité Républicaine pour l’Emergence, Paul MBA ABESSOLE, Président du RPG, titulaire, et Jean de Dieu MEYO ME MBA, membre du Conseil National du PDG, suppléant.

Outre, l’intervention du chef de quartier, monsieur ASSOUMOU, qui a souhaité la bienvenue aux personnalités présentes à la cérémonie, il y a eu l’allocution du Secrétaire  de la Section PDG N°5 du 2ème Arrondissement. Ce responsable zonal du PDG a affirmé que l’objectif de la rencontre était essentiellement de mobiliser les troupes en vue de l’élection sans bavure du « ticket gagnant RPG/PDG ». Il a clos son propos par une doléance des populations de sa circonscription politique, à savoir la construction d’une route.

Quant au Secrétaire Général Adjoint du PDG, Charles MVE ELLA, il a axé son discours sur la campagne de dénigrement dont le candidat de la Majorité Républicaine est l’objet. Cette campagne est menée par le candidat  de l’Union nationale (UN), Jean EYEGHE NDONG.  Réagissant aux propos diffamatoires de l’ancien vice président du PDG, Charles MVE ELLA s’est appuyé sur deux dates :

-          Janvier 2006 : cette date nous rappelle la nomination de Jean EYEGHE NDONG alors ministre délégué aux Finances aux hautes fonctions de Premier ministre. Ladite nomination, aux dires de Charles MVE ELLA n’avait suscité aucune levée de boucliers dans les rangs du PDG. Personne n’a remis en cause cette promotion. Il faut dire que certains anciens vice premiers ministres ou ministres titulaires auraient bien pu revendiquer cette nomination. Tel ne fut pas le cas.

-          Le 09 avril 2006 : lors du décès du premier président du Sénat, Georges RAWIRI, Jean EYEGHE NDONG alias A ne Fam, avait livré une confidence que le défunt lui aurait faite au public à la base aérienne de Libreville. Za Nfe a pris l’engagement devant RAWIRI, quelques instants avant la mort de ce dernier, de tout faire pour que le PDG ne meure pas.

De plus, MVE ELLA relève que Jean EYEGHE NDONG, au cours de la réunion du Bureau Politique qui a investi Ali BONGO ONDIMBA, a félicité ce dernier pour le choix qui a été porté sur lui. Contre toute attente, ses anciens camarades ont appris qu’il n’était pas finalement d’accord avec la candidature d’Ali BONGO ONDIMBA. Et MVE ELLA de conclure que Za Nfe n’est pas « Fam » comme il le prétend. Car, « un Fam » est un homme de parole, quelqu’un de courageux. Or, EYEGHE NDONG est un parjure. Il ne respecte pas ses engagements, même ceux qu’il prend devant les morts. Pour MVE ELLA, l’homme de parole, le courageux, c’est MBA ABESSOLE.

Lui succédant, Paul MBA ABESSOLE a demandé aux populations présentes de bien observer les changements qui s’opèrent sous leurs yeux. Ces populations n’avaient jamais vu, depuis 1990, NDEMEZO’O et MBA ABESSOLE, côte à côte. Le RPG et le PDG, deux grands partis politiques gabonais, sont en train de libérer les Gabonais des préjugés, de la peur. Aujourd’hui, les parents qui ne pouvaient plus se parler, à cause des antagonismes politiques,  vont maintenant le faire au vu et au su de tout le monde. Ils vont désormais travailler ensemble pour la construction d’un Gabon nouveau. Tel est le souhait de tous les républicains. Avec la Majorité Républicaine pour l’Emergence, toutes les intelligences vont désormais être mises à contribution. Il a ensuite fait savoir à l’assistance que d’ici quelque temps, le RPG et le PDG ne formeront qu’un seul et même parti.

Prenant la parole en dernier, René NDEMEZO’O a confirmé les propos de ces prédécesseurs, tout en insistant sur les mensonges des partisans de l’UN qui, selon l’intervenant, promettent monts et merveilles aux électeurs, après avoir tourné le dos au pouvoir, qui, seul, pouvait leur permettre de réaliser leurs projets. René NDEMEZO’OBIANG a dit que Jean EYEGHE NDONG qu’il avait du reste présenté à ses frères de Cocotiers et de Plaine Orety, n’a rien fait pour eux quand il était à la Primature. Ce n’est pas quand il n’est plus aux affaires qu’il pourra faire quelque chose. Il n’a pas été reconnaissant relativement au soutien que les ressortissants du Woleu-Ntem lui ont apporté en 2006. Il a rappelé qu’au temps du Président BONGO ONDIMBA, tous les membres du Gouvernement n’étaient pas logés à la même enseigne. Certains étaient beaucoup plus proches du Chef de l’Etat que d’autres. Parmi les plus proches, il y avait certains leaders de l’Union nationale (UN) dont Jean EYEGHE NDONG et André MBA OBAME qui se disait fils du Chef de l’Etat. Toutes ces personnalités politiques n’ont rien fait pour les populations. Ce n’est pas maintenant qu’elles penseront à elles. René NDEMEZO’O a demandé à ses frères d’aller voir ce qui a été fait à Medouneu, chez MBA OBAME. C’est la désolation. Il a conclu qu’il n’y avait rien à tirer à l’UN.

S’agissant des relations entre le RPG et le PDG, René NDEMEZO’OBIANG a reconnu que le défunt Président BONGO ONDIMBA avait souvent exprimé le vœu de voir ces deux partis travailler ensemble pour la construction du Gabon. Il a regretté le fait que de nombreux accords passés entre les deux partis ne soient pas respectés au temps du Président Fondateur du PDG. Cependant, Ali BONGO ONDIMBA est en train de réaliser le vœu de son père. Il a mis de l’ordre dans la nouvelle majorité. Celle-ci est en marche. C’est ce qui explique leur présence à Plaine Orety pour appeler au vote massif du ticket gagnant RPG-PDG le dimanche 6 juin 2010.Meeting-PDG-RPG-DU-2-JUIN-2010---Plaine-Orety--007.jpgMeeting PDG-RPG DU 2 JUIN 2010 ( Plaine Orety) 020

Partager cet article

Repost 0

commentaires