Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 18:29

La crise politique qui secoue la Côte d'Ivoire depuis près d'une dizaine d'années a révélé au monde entier que les grandes puissances mondiales en tête desquelles la France et les Etats-Unis n'ont aucun respect pour les pays en voie de développement. La nature des propos tenus par le président français Nicolas Sarkozy au lendemain du 2ème tour de l'élection présidentielle de la Côte d'Ivoire ont montré que la France et les autres puissances occidentales n'ont cure de la souveraineté de nos Etats. Au nom de quoi le président Sarkozy peut donner des injonctions à un Chef d'Etat élu par la population de son pays? A quel titre peut-il demander aux Chefs d'Etat africains d'envoyer des soldats dans un autre Etat souverain pour le déstabiliser?

Nous constatons malheureusement que monsieur Sarkozy est en train d'imposer ses vues à l'Union Africaine au grand mépris de la Constitution ivoirienne. Nous croyions que l'Union Africaine qui s'était saisi du dossier de la crise ivoirienne allait l'examiner avec un autre regard. Nous nous apercevons que le Conseil de sécurité de l'Union Africaine par le biais du panel des chefs d'Etat africains n'a pas eu une grande marge de manoeuvre qui lui aurait permis de traiter avec objectivité ce dossier, les pressions des bâilleurs de fonds de l'Union Africaine étant trop fortes. A cette allure, cette grande institution panafricaine risque de perdre sa crédibilité auprès des nationalistes africains décidés à mettre définitivement un terme  à l'infantilisation et à la spoliation de notre continent. L'Union Africaine tout comme l'ONU risque de devenir si elle ne l'est déjà "un machin" au service des grandes puissances impérialistes.

Sarkozy et ses amis occidentaux peuvent-ils accepter qu'on marche sur leurs constitutions? Pourquoi faut-il qu'ils imposent à nos pays ce qui n'est pas admissible chez eux? Au nom de quels principes foulent-ils ainsi au pied nos institutions?

Jusqu'à quand les Africains vont-ils encore accepter de subir la dictature des puissances occidentales?

Si l'Union Africaine ne se ressaisit pas très rapidement en cessant d'être le bras séculier de ceux qui nous infantilisent et nous exploitent, la nouvelle génération des chefs d'Etat africains vont travailler à la dissolution de cette organisation.

Il est temps que tous les nationalistes africains se mobilisent contre la recolonisation de notre continent, victime de ses ressources naturelles.

 

 

Ekoko Song

Partager cet article

Repost 0

commentaires