Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2010 1 09 /08 /août /2010 13:04

            

  Leonard-MBA-ESSOGHO--Chine-.JPG

 

par Léonard MBA ESSOGHO

M.A. en Didactique des Disciplines

                                                                  _____________

Les défis et enjeux auxquels la géographie scolaire est confrontée  sont nombreux. Ils sont liés à l’évolution rapide que connaît actuellement le monde : évolution technologique et évolution des mentalités.

Ils sont également liés à la nature de la discipline elle-même et aux grandes questions auxquelles elle doit répondre.

Aujourd’hui, la géographie scolaire est rivalisée par les médias. Les apprenants ont d’autres sources d’informations que le maître. Or, dans le secondaire, on constate que l’enseignement de la géographie se fait le plus souvent par des historiens qui ont une formation insuffisante en géographie et notamment dans l’histoire de l’enseignement de la géographie et de l’épistémologie de la discipline.

La situation est plus préoccupante au primaire où le maître est polyvalent sans qualification dans la discipline. Il y a donc un problème de formation.

Il y a l’épineux problème de l’utilité de la géographie. A quoi sert l’enseignement de la géographie aujourd’hui, au moment où de nouvelles disciplines émergent et où la géographie risque d’être déclassée ?

Les futures réformes risquent de réduire la place de la géographie dans nos systèmes éducatifs.

D’autres questions sont encore sans réponses. Comment faire acquérir les connaissances géographiques aux apprenants ? Comment les apprenants s’approprient-ils le savoir géographique ?

Nous sommes encore « dans la préhistoire de la recherche en didactique » qui a pour objectif l’amélioration de l’enseignement de la géographie.

Autre défi : la complexité de la discipline dont la prise de conscience doit conduire les géographes de toutes les écoles à dialoguer, à échanger. Il ne doit être question de faire disparaître telle ou telle école au profit de telle autre.

L’enseignement de la géographie doit être problématisé. La géographie scolaire doit chercher à répondre à des questions précises.

L’obsolescence des programmes constitue aussi un défi non négligeable. La dichotomie qu’il y a entre les contenus des programmes et le vécu quotidien peut être préjudiciable à la géographie.

Pour retrouver sa place de choix dans le monde actuel, il est indispensable  de développer la didactique de l’altérité pour accroître des solidarités entre les hommes et les sociétés. Il n’est plus question présentement de conquérir mais de comprendre l’autre dans sa différence.

.

Partager cet article

Repost 0

commentaires