Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 15:15

 

Depuis la mise en place de la Coalition alias Club National des Dissidents, des Exclus et Aigris du PDG (CNDEA-PDG) et le lancement de l’idée de la formation d’un Grand Parti National de l’Opposition, une question taraude les esprits de plusieurs observateurs de la scène politique nationale. Il s’agit d’identifier le vrai leader de ce regroupement de partis et de personnalités issus du PDG. Un faisceau de faits nous incite à rechercher le vrai responsable de la nouvelle structure politique, officiellement dirigée par Zacharie. En effet, AMO s’est toujours présenté comme le principal initiateur de la formation politique nouvellement créée. Il a effectué une grande tournée à travers le pays pour annoncer la naissance d’un grand parti national d’opposition, même si l’UNION NATIONALE (UN) n’est constituée aujourd’hui que de l’UGDD et de deux partis dont le rayonnement ne dépasse pas le canton ou le quartier de leurs fondateurs. De plus, à chaque sortie de la Coalition, AMO demandait à ses fans de toujours crier « AMO, Président ! » malgré la présence de celui qui était pressenti.                             

Aujourd’hui encore, il vient de confirmer ce que nous pensions : sa détermination à réduire MYBOTO à sa plus simple expression. N’oubliez pas que le Créateur de Medouneu n’accepte pas d’être sous les ordres du Boa de Mounana. C’est pourquoi il s’attelle à évincer ce dernier de la tête de l’UNION NATIONALE. Pour ce faire, il exploite à fond sa chaîne de télévision TV+. Dans la publicité relative à la tenue du  meeting de l’UN du dimanche 14 février 2010, TV+ annonçait « le grand retour d’AMO ». Pourquoi cette publicité met-elle AMO aux premières loges ? Que cache ce « grand retour » ? Est-ce le début d’une guerre de leadership entre le Secrétaire Exécutif de l’UN et son Président ? L’heure des grandes manœuvres a sonné au sein du « Grand parti national de l’opposition » alias CNDEA-PDG. Comme vous le constatez, l’édifice commence à se lézarder. Il n’est pas évident que les anciens camarades  du PDG maintiennent leur cohésion jusqu’aux législatives de 2011. Il est possible qu’on assiste à la naissance de deux ou trois autres structures issues de l’UN. Za Nfe alias Ane Fam, Cam le Faussaire, le Chercheur de la Clé de la vie alias l’Homme du Canton Ellelem n’ont pas encore dit leur dernier mot. Ce n’est que le début d’une grande partie de bouffe entre les camarades du PDG B. Le combat s’avère très rude et mortifère. Les dégâts collatéraux risquent d’être très importants. Qui vivra verra !

Partager cet article

Repost 0

commentaires