Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 15:08

Ceux qui ont suivi attentivement la campagne électorale de la présidentielle anticipée du 30 août 2009 ont certainement vu l’Homme de Barcelone se présenter comme étant le Moïse du Gabon. Il a voulu montrer à ses électeurs qu’il connaissait bien la Bible. Il avait cependant oublié un détail : Moïse n’avait pas vu la Terre Promise. Il convient de rappeler que son neveu, Théologien et Exégète, avait précisé, au cours d’un meeting, que Moïse n’avait pas vu la Terre Promise parce qu’il avait du sang sur les mains. Nous appuyant sur cette précision, nous pouvons expliquer le coup d’état électoral du mois d’août 2009 comme la conséquence des taches de sang qui se trouvent sur les mains d’AMO. Ce sang l’a empêché d’accéder au Palais du Bord de Mer.

D’où vient ce sang ? Selon certaines sources d’information dignes de foi, il ressort qu’une certaine dame répondant au nom de M.N., belle sœur de l’Illustrissime fils et créateur du Haut-Como, aurait trouvé la mort dans des circonstances non encore élucidées. Nos sources indiquent que M.N. aurait été invitée par son beau-frère AMO  à se rendre prestement à Medouneu aux fins d’y accueillir le président OBO. AMO a donc envoyé son chauffeur au domicile de M.N. qui avait élu domicile à Libreville depuis de nombreuses années. En effet, l’intéressée était quelque peu abandonnée par son époux N.M. Ce dernier vivait déjà maritalement avec d’autres femmes. Selon certains témoins contactés par la belle sœur d’AMO, celle-ci leur avait exprimé son inquiétude relativement à l’invitation qui lui avait été adressée. Elle ne comprenait pas pourquoi AMO tenait absolument qu’elle fût présente à Medouneu lors de la visite du président de la République. Malgré tout cela, elle accepta donc de répondre positivement à l’invitation. La pauvre M.N. ne savait pas qu’elle n’allait pas revenir vivante. En effet, entre Libreville et Medouneu, personne, à l’exception d’AMO et de son chauffeur, ne sait ce qui s’est passé pour que M.N. passe de vie à trépas.  A-t-elle été victime d’un accident de la circulation ? A-t-elle été assassinée ? Ces questions n’ont toujours pas de réponse. Aucune lumière n’a été projetée sur ces points d’ombre. A-t-on seulement fait l’effort de comprendre ce qui est arrivé à cette vaillante mère de famille ? Il est inconcevable que les circonstances de la mort d’un être humain restent floues comme nous venons de le relever. AMO et son chauffeur nous doivent des explications. Ce silence devient maintenant assourdissant. Le Secrétaire Exécutif de l’UNION NATIONALE doit expliquer à l’opinion ce qui s’est réellement passé. Dis nous la vérité AMO. Dans quelles circonstances la femme de ton grand frère a-t-elle trouvé la mort ? Tu ne peux accéder à la Terre Promise sans avoir donné des explications sur cette affaire.

Partager cet article

Repost 0

commentaires