Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 22:16

      R  P  G
 

 

Liberté-Equité-Solidarité

 

« Si vous faites des plans sur un an, plantez du riz. Sur dix ans, plantez des arbres. Et sur toute une vie, éduquez vos enfants. » Confucius

 

LA CRISE DE L’ECOLE GABONAISE ET LA VISION DU RASSEMBLEMENT POUR LE GABON


Depuis de nombreuses années, notre système éducatif est traversé par des crises. Il ne se passe pas une année sans qu’on n’enregistre soit une grève des enseignants soit une grève des élèves et des étudiants. A l’ordre du jour, les mêmes revendications : mauvaises conditions de vie et de travail, paiement tardif des bourses, mauvais critères de sélection des étudiants, etc. Chaque fois, les autorités compétentes semblent surprises et tentent, tant bien que mal, de faire baisser la tension, parfois en cassant le tensiomètre, sans pour autant apporter une solution définitive aux problèmes posés. Cette situation ne saurait laisser le Rassemblement indifférent car l’Education est l’un des principaux piliers de son projet de société.

Dans cet article, nous explorons une piste qui pourrait certainement notre Ecole à retrouver la sérénité. Ce qui pourrait lui permettre d’accomplir ses missions.

En ce qui nous concerne, nous estimons que la nouvelle vision du RPG peut ramener la quiétude dans notre système éducatif.

Qu’envisage donc le Rassemblement relativement à l’école gabonaise ?

La vision du Rassemblement s’arrime à sa théorie du changement. En effet, pour le RPG, le schéma pour le changement est le CEA :

-          La Concertation

-          L’Explication

-          L’Application

Nous pensons que si l’on veut réaliser un changement durable, il faut le mener en trois étapes.

La première est celle de la concertation. Se concerter consiste à faire un inventaire des idées relatives à ce qu’on veut faire, les confronter et en établir une hiérarchie. Cela suppose qu’on prend le temps de discuter et d’écouter tout le monde afin d’arriver à un consensus. Le changement, à notre avis, ne concerne pas seulement quelques individus, un parti politique mais toute la communauté. Le principe de la

 

démocratie participative veut que soient consultés tous ceux qui sont concernés par ce qu’on veut changer.

La deuxième étape est celle de l’explication. Il s’agit de faire comprendre en détail par un développement oral et écrit. Le succès d’un changement, d’une réforme dépend des explications qu’on donne.

La troisième étape porte sur l’application, la mise en œuvre des décisions émanant de la concertation dans les termes où elles ont été énoncées afin que tout le monde se reconnaisse dans leur réalisation et que le changement souhaité soit effectif. Il y a des efforts à faire pour la promotion du changement. Cette théorie doit contribuer au renforcement de notre unité. Pour être en phase avec tout ce qui précède, le RPG, conscient de la nécessité de mettre en place un système éducatif efficace, respectueux des engagements internationaux et soutenu par toute la communauté nationale, se bat en faveur d’un système éducatif qui relève du domaine consensuel et qui ne soit pas l’apanage des seuls politiques. Son objectif est d’impliquer toute la Nation dans la prise des décisions touchant au secteur Education et Formation. Le secteur Education est si important qu’il ne saurait s’accommoder de la pratique de l’exclusion.

Par ailleurs, le Rassemblement a la ferme volonté de réinstaurer le principe de la gratuité scolaire (Ecole cadeau) qui va de pair avec celui de l’obligation scolaire.

Qu’est-ce que le cadeau dans l’esprit du Rassemblement ?

Pour le RPG, faire un cadeau, c’est donner quelque chose sans contrepartie. On ne fait pas de cadeau à n’importe qui, sans raison. Le cadeau extériorise l’intérêt que l’on porte à quelqu’un. On n’offre pas n’importe quoi à n’importe qui. D’où l’importance du choix du cadeau. Le cadeau du Rassemblement est fait sans arrière-pensée. Notre cadeau n’est pas intéressé. Il n’a pas pour objectif de faire du bénéficiaire un débiteur qui doit renvoyer l’ascenseur. Notre cadeau doit libérer et rendre l’homme autonome. Il est sans arrière-pensée électoraliste.

Qu’est-ce que le RPG entend par « Ecole Cadeau » ?

Il faut d’abord souligner que la gratuité de l’éducation fait indirectement référence à ses coûts. Or la structure des coûts de l’éducation

 

est complexe. Il y a, entre autres, les enseignants, les agents administratifs, les infrastructures, les transports, les manuels scolaires, les uniformes scolaires, les frais d’inscription, les frais d’homologation des diplômes, les frais d’assurance, la participation à l’association des parents d’élèves.

Pour le RPG, la mise en pratique de la gratuité ne peut s’arrêter à la simple suppression des frais de scolarité et à la distribution des manuels scolaires. Elle nécessite l’amorce d’un processus de prise en compte collective de l’ensemble des coûts inhérents à l’éducation. Autrement dit, l’Ecole Cadeau est une prise en charge totale des coûts de l’Education par l’Etat.

Au total, le fait d’impliquer toutes les forces vives dans la prise des décisions concernant l’éducation garantit le succès de tous les changements envisagés. De plus, l’état de pauvreté de la grande partie de nos populations nous exige une prise en charge des coûts de l’éducation pour assurer l’égal accès de l’instruction à tous. L’école cadeau permettra de réduire les inégalités et de relever le niveau général de l’éducation.

 

ACTIVITES DU PARTI

 

Le Président du Rassemblement Pour le Gabon, le Père Paul MBA ABESSOLE, procédera, le samedi 9 juin 2012, à l’installation du bureau du Conseil Communal de Libreville au siège du Parti sis à Petit-Paris.

        ---------------------------------------

Le Direction du RPG organisera la 2ème Edition des Journées d’Amitié du RPG le samedi 30 juin 2012 au siège du Parti sis à Petit-Paris (Libreville).

Toutes les activités programmées sont ouvertes à tous les Gabonais.

      --------------------------------------------

Par décision n° 0031/RPG/PP/SE/2010 du 31 mai 2012, le Président du Rassemblement Pour le Gabon a nommé les membres du bureau de la Cellule Géostratégique du Rassemblement Pour le Gabon.

Le bureau de la Cellule Géostratégique du Rassemblement Pour le Gabon est composé ainsi qu’il suit :

Président :           Léonard MBA ESSOGHO.

Vice-président : Jean-Marie NGUEMA NDONG.

Rapporteur :       Jean-Nestor NGUEMA MEBANE

Rapporteur Adjoint : Pascal NDONG NGOUA.

Membres : Charlotte KOMBILA

                      Marie Madeleine NYNGONE ANDA

                     Thérèse NYANGUI

                     Raymond Placide NDONG MEYO

                     Véronique OKOME BEKA

 

 

LE RESPECT SELON PAUL MBA ABESSOLE (Extrait de « L’EKAMA : La Voie Sûre du Développement des Villages » p. 15

 

« Qu’est-ce que le respect ? Le respect vient d’un mot latin « respectus » qui veut dire « égard, considération ». Respecter quelqu’un, c’est avoir du respect pour lui, le traiter avec égards et estime. Une autre forme de respect, c’est de considérer l’autre comme sujet de loi, comme une personne dont il faut protéger la dignité, les droits, la vie et la liberté.

Nos sociétés traditionnelles se caractérisaient par le respect que les gens avaient les uns pour les autres. Notre société actuelle est bloquée parce que les gens ne savent plus se mettre à leur place. Chacun veut prendre la place des autres et oublie d’occuper la sienne naturelle. A cause de cela, il y a des conflits qui empêchent le progrès.

 

Lisez et faites lire Minlan

 

           LA REDACTION

Partager cet article

Repost 0

commentaires